Actualité, Prévention

Le savez-vous ? Pour prévenir le mélanome, faites un auto-examen régulier !

melanome peau

La détection précoce d’un mélanome cutané est indispensable : elle offre une meilleure chance de guérison. Elle consiste en un auto-examen régulier de la peau qui permet le repérage de toute lésion suspecte.

Pratiquer un auto-examen de la peau

Le meilleur moyen de détecter très précocement un mélanome est l’auto-examen de la peau

Il est recommandé une fois tous les trois mois, notamment aux personnes qui présentent un ou plusieurs facteurs de risque de mélanome.
Pratiquez régulièrement un auto-examen de votre peau, en observant toutes les parties de votre corps, de la tête aux pieds. Cet auto-examen permet de repérer précocement toute lésion suspecte et vous permet de vous familiariser avec votre peau, vos grains de beauté et vos taches de rousseur.

Pour réaliser cet auto-examen, il vous faut un miroir sur pied et un miroir à main. Assurez-vous que la pièce soit bien éclairée.

L’auto-examen de la peau se déroule en trois temps

  1. L’examen direct : observez à l’œil nu la paume de vos mains, la plante de vos pieds, vos ongles, vos doigts et les espaces entre les doigts, vos bras et vos avant-bras, vos cuisses et vos jambes.
  2. L’examen avec miroir en pied : placez-vous devant un miroir en pied vertical et examinez votre peau de haut en bas. Tournez vers le miroir le côté gauche, puis le côté droit de votre corps, les bras levés à la verticale.
  3. L’examen avec un miroir à main : pour les zones de peau non accessibles à l’œil nu, vous pouvez vous aider d’un miroir à main. Assis sur un tabouret, surélevez chaque jambe pour examiner la face interne, externe et postérieure du mollet et de la cuisse. La face postérieure des bras, la nuque, le dos, le cuir chevelu et la région génitale seront aussi examinés à l’aide du miroir à main. Vous pouvez aussi demander l’aide d’un proche.

Si vous avez un grand nombre de grains de beauté (plus de 40), la réalisation régulière de photos peut être utile pour observer de petits changements qui seraient passés inaperçus sans cela.

Consultez votre médecin si vous remarquez une anomalie de la peau

Ce qui peut vous inquiéter :

  • une lésion ancienne de la peau qui se met à saigner quand on la touche, qui grossit ou qui se modifie ;
  • une plaie qui ne cicatrise pas ;
  • une tache brune ou un bouton qui apparaît sur la peau et qui persiste ;
  • un grain de beauté différent des autres. Tous les grains de beauté d’une personne se ressemblent : celui qui « n’est pas comme les autres » doit donc attirer votre attention. C’est le principe du « vilain petit canard » ;
  • un grain de beauté qui change d’aspect rapidement (dans sa forme, sa taille, sa couleur ou son épaisseur). Aidez-vous des critères ABCDE.

La présence d’un ou de plusieurs de ces signes ne signifie pas forcément que vous avez un mélanome, mais justifie de demander un avis médical sans attendre.

La détection du mélanome par le dermatologue

Pour les personnes qui présentent un ou plusieurs facteurs de risque de mélanome, il est généralement recommandé de se faire examiner au moins une fois par an par un dermatologue. Ce dernier modifiera, si besoin, la fréquence des examens. Cette consultation s’ajoute à l’auto-examen qu’elles pratiquent tous les trois mois.

 

Vous êtes sur mobile.