Actualités entreprises

Objets connectés santé : un cadeau d’entreprise à envisager ?

Cette année encore, les objets connectés se sont écoulées en masse lors de cette fin d’année 2015. Selon une étude du cabinet GFK, 72 millions d’unités devaient être vendues dans le monde en 2015, dont 1,8 million en France. Parmi elles, les objets connectés santé séduisent de plus en plus d’adeptes.

Les objets connectés santé en plein essor

Une révolution qui passe d’abord et surtout par la santé connectée. Les dispositifs de prévention et d’automédication ont le vent en poupe. « Cela peut sembler paradoxal, mais nous connaissons souvent très mal notre propre corps », souligne Loïc Le Meur, organisateur du salon, à IT Espresso. Grâce aux différents capteurs du mobile et des objets connectés, il devient possible d’en savoir beaucoup sur son corps (activité physique, calories brûlées, rythme cardiaque, tension, phases de sommeil, etc.). Des données qui permettent aussi bien de créer un programme de remise en forme que d’aider des médecins à poser leur diagnostic ou à suivre un patient dans le cadre d’un renvoi à domicile.

Il faut bien différencier les deux concepts suivants : bien-être d’une part, et santé connectée de l’autre. D’un côté des objets ont été créés pour améliorer la qualité de vie et le confort de leurs utilisateurs grâce à des applications permettant de suivre sommeil ou exposition au soleil par exemple. De l’autre côté, il y a la santé et le médical. Il faut savoir que la télémédecine et le suivi de patient à distance sont déjà très populaires aux Etats-Unis, et que la pratique est très récente sur l’ancien continent. Pourtant, ces objets pourraient demain directement prévenir les secours en cas de problème.

Objets connectés santé : un cadeau d’entreprise pour bien commencer l’année ?

Le marché des applications et des objets connectés de santé connait une croissance exponentielle, mais on parle cependant encore peu du monde du travail et notamment de l’entreprise comme territoire de l’e-santé, et pourtant…

A l’ère d’une réelle prise de conscience de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), le sujet de la santé et du bien-être des salariés est au cœur des préoccupations des entreprises françaises. En effet, le sujet de la santé de ses salariés constituerait aussi un levier de performance économique (prévention de l’absentéisme), sociale (climat social) et opérationnelle (efficacité, qualité).

Les salariés, de leur côté, ont des attentes de plus en plus fortes vis-à-vis de leur entreprise, ils estiment par exemple que l’entreprise est de plus en plus légitime pour intervenir dans le dépistage des maladies graves. Il ne faut pas oublier que nous passons en moyenne 90 000 heures de notre vie au travail !

Dans cet écosystème complexe où la santé des salariés impose une approche globale, le digital, et notamment les applications et objets connectés de santé, pourraient être en passe d’apporter des évolutions majeures car elles donnent accès à de nouvelles informations structurantes et rendent possible de nouvelles formes de diagnostic et de prise en charge. Des montres et des bracelets connectés portés par vos salariés qui analyseraient leur forme, leur état de santé, leur niveau de stress. Les enjeux de demain se situeraient à la rencontre de ces deux mondes.

Des sièges connectés qui remontent en temps réel la posture de vos salariés mais également leur état de stress. Ces données croisées avec des capteurs de monitoring de vos bureaux ou de votre usine (température, hygrométrie, etc.) pourraient-elles être centralisées par l’entreprise ? Une piste éventuelle pour comprendre, analyser et faire évoluer votre organisation, à condition bien sûr que vos salariés soient parties prenantes de la démarche et que tout ceci rentre dans les obligations légales délivrées par la CNIL.

Sources : article de Maxime Tachon sur le Journaldunet.com, Stuffi.fr, article de Boris Manenti sur O.NouvelObs.com, article de Benjamin Hue sur Rtl.fr.

 

Vous êtes sur mobile.