Actualités entreprises

La souscription d’une mutuelle d’entreprise en ligne

La mutuelle santé d’entreprise est obligatoire pour toutes les entreprises depuis le 1er janvier 2016. Si l’entreprise n’a pas encore fait le nécessaire, il est toujours temps de souscrire un contrat rapidement.

 

Homme tapant sur un clavier

 

Les chefs d’entreprises ont peu de temps à consacrer aux démarches administratives : étudier les différentes offres, prendre rendez-vous avec le commercial d’une complémentaire santé nécessitent du temps. C’est pourquoi la souscription en ligne peut représenter une alternative. C’est un moyen simple de couvrir ses salariés. Le chef d’entreprise peut réaliser un devis voire même signer électroniquement le contrat pour l’ensemble de ses salariés. En outre, les documents et actes juridiques sont directement créés en ligne et stockés.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

 

La première étape pour le chef d’entreprise consiste à réaliser un devis en ligne. Pour l’aider dans ses démarches, France Mutuelle a mis en place un outil intuitif et rapide à destination des TPE et PME de moins de 50 salariés disponible sur l’adresse http://www.francemutuelle.fr/entreprises/devis/

 

En quelques clics, le chef d’entreprise entre les informations essentielles de son entreprise et celles de ses salariés pour proposer une offre adaptée à leurs besoins. Il a notamment la possibilité de proposer des garanties différenciées entre les salariés cadres et non cadres ou selon la composition familiale de ses salariés.

 

Quatre niveaux de couverture sont disponibles, associant des garanties plus ou moins étoffées en soins courants, dentaire, optique, hospitalisation, appareillage et prévention. Contrairement à certaines offres sur le marché qui répondent à une simple obligation légale de couverture minimale (panier de soins ANI), le produit Atout Collectif proposé par France Mutuelle ne se contente pas de garanties de base dans une logique low-cost. Avec des bons niveaux de garanties, les tarifs restent compétitifs. Pour rappel, l’employeur a pour obligation de prendre en charge au minimum 50% de la cotisation (exonérée de cotisations de Sécurité sociale, soit un maximum de 4 633€ en 2016).

 

Une fois le devis réalisé, le chef d’entreprise peut le modifier comme il le souhaite. Il peut aussi, via ce même outil, offrir à ses salariés la possibilité de souscrire une surcomplémentaire santé (intégralement à leur charge) qui viendrait renforcer leur couverture de base, dans le cas où les garanties ne seraient pas suffisantes.

 

Enfin, l’employeur peut aller jusqu’au bout du processus de souscription de façon 100% dématérialisée en signant électroniquement son contrat s’il le souhaite.

Vous êtes sur mobile.