Conseil santé

Mois sans tabac : comment arrêter de fumer ?

Couple respirant en pleine nature

 

Pour lutter contre le tabagisme et ses effets nocifs sur la santé, le Ministère de la Santé propose, en collaboration avec l’Assurance maladie, Santé publique France et la nouvelle agence de la santé publique, l’opération « Moi(s) sans tabac » à partir du 1er novembre.

Le tabac tue chaque année entre 73 000 et 78 000 personnes en France. Et pourtant, on considère que 16 millions de français sont fumeurs (et plus de 60% d’entre eux souhaitent arrêter). Le ministère de la Santé lance ainsi une opération « Moi(s) sans tabac », inspirée d’une initiative similaire en Grande-Bretagne (Stoptober), pour apporter l’aide nécessaire à tous les fumeurs pour arrêter (définitivement) le tabac.

Comment l’opération fonctionne-t-elle ?

Pour commencer, chaque fumeur peut s’inscrire sur le site www.tabac-info-service.fr. Pas moins de 110 000 français se seraient déjà inscrits ! L’inscription permet de commander gratuitement un kit d’aide à l’arrêt composé du livret « Je me prépare », d’un agenda avec encouragements quotidiens, de conseils nutritionnels et d’une roue pour calculer les gains économiques que représente l’arrêt du tabac.
Les fumeurs peuvent également télécharger une application smartphone Tabac info service ou composer le 39.89.

Nos conseils pour arrêter de fumer

• Supprimer l’envie. Pour cela, le cerveau peut être aidé par des substituts nicotiniques : patchs, cigarettes électroniques avec nicotine ou nicorette. Grâce à l’opération « Moi(s) sans tabac », tous les fumeurs peuvent dès à présent se faire rembourser 150€ sur ces produits de substitution par la Sécurité sociale, sur présentation d’un ordonnance d’un médecin généraliste ou d’un tabacologue. Auparavant, ce forfait était plafonné à 50€.
Se faire soutenir par ses proches. C’est ce que conseille William Lowenstein, addictologue : « C’est important de fixer une date à l’avance pour l’arrêt complet. Ils comprendront d’autant mieux l’importance de ne pas fumer devant vous, d’accepter vos humeurs »
• Avoir recours aux médecines douces (acupuncture, hypnose…).

Quels résultats ?

Les études montrent qu’après 28 jours sans fumer, les chances de rester non-fumeur sont multipliées par cinq. Et les résultats de Stoptober en Grande-Bretagne se sont révélés très positifs : l’arrêt du tabac en novembre est 50% supérieur aux autres mois de l’année.

Pour plus d’informations sur le dispositif, rendez-vous sur www.pro.tabac-info-service.fr.

 

Sources :
– Tabac Info Service ; http://pro.tabac-info-service.fr/Moi-s-sans-tabac-un-defi-collectif-d-arret-du-tabac2
– France Soir ; http://www.francesoir.fr/lifestyle-bien-etre/mois-sans-tabac-tous-les-francais-auront-droit-150-euros-pour-arreter-de-fumer
– 20 Minutes ; http://www.20minutes.fr/societe/1952887-20161101-tabac-bons-conseils-arreter-definitivement
– France TV info ; http://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/lutte-contre-le-tabagisme/moi-s-sans-tabac-un-kit-gratuit-pour-aider-les-fumeurs-a-arreter_1900199.html

Vous êtes sur mobile.