Prévention

Le savez-vous ? Lorsqu’il fait chaud il est conseillé de boire régulièrement de l’eau, de rester au frais et d’éviter les efforts physiques

Nous avons connu un épisode de fortes chaleurs il y a quelques jours. Même si aujourd’hui les températures sont plus douces, restez vigilant et adoptez les bons réflexes pendant les vagues de canicule.

Qu’est-ce que la canicule ?
Une canicule est une période caractérisée par une très forte chaleur qui :

  • Dure 3 jours au moins
  • Reste constante jour et nuit (la température nocturne est identique à celle relevée pendant le journée, ou ne baisse que très peu)
  • Ces conditions météorologiques peuvent être difficiles à supporter, en particulier au début de la période car le corps n’est pas encore habitué aux températures élevées mais aussi quand la canicule s’accompagne d’humidité , d’une absence de vent et/ou d’une pollution atmosphérique.

Comment le corps réagit-il en cas de forte chaleur ? 

L’organisme cherche à s’adapter à la canicule. Ainsi, dès que la température corporelle dépasse 37 °C, le corps met en action des mécanismes de régulation thermique

  • Le corps se met à transpirer et la respiration s’accélère (la chaleur est alors éliminée via l’eau et la vapeur d’eau rejetées)
  • Les vaisseaux sanguins situés à la surface de la peau augmentent de diamètre (vasodilatation) pour refroidir le sang

Ce processus vise à éviter l’apparition de problèmes de santé liés aux températures élevées. Afin qu’il puisse jouer pleinement son rôle :

  • L’organisme doit être bien hydraté, pour permettre la production de sueur
  • L’air ambiant doit de préférence être brassé (par un ventilateur par exemple) pour favoriser l’évaporation de la sueur  présente dans la peau.

Quelles sont les personnes les plus vulnérables ? 

  •  Les personnes âgées : elles perçoivent moins bien la chaleur et leur sensation de soif est atténuée même lorsqu’elles ont besoin de boire. Pour autant, il ne s’agit pas de trop boire. Les personnes âgées sont en effet davantage exposées à l’hyponatrémie, une hyper – hydratation. L’eau trop froide atténue trop rapidement la sensation de soif, il faut donc préférer l’eau tempérée.
  • Les femmes enceintes et les enfants : En cas de forte chaleur, une bonne hydratation est indispensable lors de la grossesse.
    Jusqu’à l’âge de 4 ans, le corps des enfants contient proportionnellement plus d’eau que celui d’un adulte, et en perd davantage via la peau et l’air expiré. Chez les bébés 25% de l’eau de l’organisme est évacuée chaque jour pour être renouvelée (contre 6% chez l’adulte). Ces différents facteurs accentuent le risque de déshydratation.
  • Les personnes présentant certaines maladies : La chaleur peut être plus pénible à supporter ou accentuer certains symptômes en cas de pathologies chroniques (maladie de Parkinson, maladie cardiovasculaire, suite d’un AVC, asthme).

 

A partir de 60 ans ou en situation de handicap, 
je peux bénéficier d’un accompagnement personnalisé.
Il me suffit de contacter ma mairie ou mon centre communal d’Action Social

 

Comment protéger mon animal ? 
Comme les humains les animaux souffrent des fortes chaleurs. Ils sont même beaucoup plus sensibles aux variations de température. Ils peuvent ainsi mourir d’un coup de chaud parfois seulement en quelques heures.

Les symptômes d’un coup de chaleur chez l’animal sont facilement identifiables: déambulation, regard fixe, signe de stress, hyperventilation.

Pour éviter cela, privilégiez les sorties du matin et celles de fin d’après-midi. le reste de la journée ils doivent se reposer dans une pièce fraîche.
Donnez leur suffisamment à boire, faites leur prendre une douche fraîche ou encore humidifiez leur pattes.

 

Sources 
Ministère des Solidarités et de la Santé
Ameli.fr

 

 

 

Vous êtes sur mobile.